fbpx Cancer .. l’Ocean de la Psyché est un Vase-Clos de la Conscience | resonant worlds Aller au contenu principal

Tu navigues actuellement sur la nouvelle version de notre site. Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, nous t'invitons à faire un login
Si nécessaire, tu peux demander un nouveau mot de passe en cliquant ici.

cercle-de-conscience
Publication provisoire

Cancer .. l’Ocean de la Psyché est un Vase-Clos de la Conscience

le Temps et l’Espace sont des énergies-consciences, qui cherchent à se préserver d’elle-mêmes par elle-mêmes, comme des sanctuaires de mémoire perdus et oubliés ..

Samedi 20 juin 2020, à 23h53 ( GMT +2 ), nous passons à 0° tropical du Cancer d, par la Porte du Soleil, .. par le Solstice d’Eté, .. la Porte Solaire du Solstice d’Eté est à la fois l’apogée du voyage solaire, et un peak de conscience lunaire : la Lune du Cancer d célèbre le mariage en conscience avec l’âme soeur, l'être choisi en co-dépendance, pour devenir co-auteur de sa descendance idéale, pour la transmission et la conservation de la conscience-pouvoir du gène de l’ADN ..
.. l'entrée en Cancer d est aussi l’annonce que nous reprendrons tantôt un autre chemin, le chemin du Nord, उत्तरायण [uttarayana], le retour à nos origines solaires, sauvages et libres de toute dépendance .. en pleine extase de la singularité solaire .. car « Soleil A » veut dire joie d’être soi-même, seul certes, mais sans ombre et sans fausse lumière .. autonome, seul maître de sa conscience ..

.. par le Cancer d, l’ouverture de son intimité et son hyménée avec le partenaire idéal, .. suite à la préparation qu’ont opéré en nous les Gémeaux c, la séduction et la sélection du partenaire, nous entrons maintenant dans le Vase-Clos soli-lunaire nuptial .. dans la « Cour du Roi Soleil A », dans l’esprit du temps de la matière .. nous entrons simultanément dans l’espace de conscience de sa Reine Lune E..

.. कर्क [karka] .. l’« Océan du Cancer d » .. Ὠκεανός [ōkeanos] en grec, représente un Vase-Clos, un Vase de confinement « sattvique » qui recherche la préservation de sa mémoire formelle et la pérennité de l’esprit de l’énergie qu’il préserve, sa conscience-énergie, .. par lègue à une descendance, qui devient sa descendance, sa pérennité .. un Vase-Clos qui utilise le temps et l’espace immuable et fermé sur lui-même, pour se préserver du temps et de l’espace fluide et changeant ..

.. « sattvique » vient du गुण [guna], सत्त्व [sattva] qui signifie : joie de l’essence originelle et de l’existence cerclée, .. satisfaction et lâcher prise, .. qui n’a rien n’a rajouter ou à modifier, à souffrir ou à désirer de plus de ce qu’il existe déjà dans le cercle qui nous contient ..

Astrologie karmique

Rapide lecture astrologique de cette entrée nocturne, à 0° tropical du Cancer d, au 20 juin de l’An IV, à  23h53 à l’approche de minuit (GMT+2) ..

selon la nouvelle astrologie occidentale, qui compte en mode tropical ..

.. en mode tropical, le phénomène central de l’entrée à 0° du Cancer d, est le Solstice d’Eté .. l’apogée de la position du Soleil A dans le ciel, cette année avec un ascendant solaire en Verseau k .. le midi de l’année célébrée dans la lumière du ciel .. lumière atténuée par une éclipse annulaire de Soleil A, causée par la Lune E Nouvelle, qui nous gâche la fête, en lui étant parfaitement alignée à peine 8heures plus tard .. cette éclipse causée par Rahu ƒ, le Noeud Lunaire Nord, placé en plein Sud, annonce des perturbations psychologiques croissantes .. Rahu ƒ ayant quitté le Cancer d le jeudi 4 juin dernier à 17h35, pour entrer en Gémeaux c, nous fait passer les troubles de la famille, de la mère, aux troubles de la relation avec le partenaire, l’ami ou l’amant (-e)  qui devient confrontant, opposant et compétiteur .. l’ami devient le concurrent, l’adversaire .. ou le choix du partenaire change, d’autres objets d’amour apportent leur dévolu .. un Noeud Lunaire met 18 ans pour faire sa révolution autour de la Terre, cette situation va donc nous impacter pendant 1année et demie .. rien de négatif en soi, mais il annonce une simple redistribution des idéaux, des choix, et des affinités concernant la nature subjective de son « alter-ego » ..
.. Vénus C toujours rétro est à 6°R des Gémeaux c, et en trigone 4 avec Junon M, à 7° de la Balance g, Maison VIII, nous emporte dans des humeurs affectives troublées, ambiguës et humorales que tenteront d’oublier ..
.. Mercure BR est également rétro à 15°R du Cancer d, en Maison VI, retrouva Vesta L qu’il avait dépassé le 26 mai dernier .. Mercure BR re-devient conservateur dans ses choix et ses affinités,  lui qui avec Uranus I est normalement le champion de l’innovation et de l’inventivité ..

.. Mars F à 26° des Poissons l, en Maison I, est sous l’emprise de Neptune J si proche de lui à 21° des Poissons l .. Neptune J bien campé dans les Poissons l qu'il domifie, rend les maladies psycho-somatiques et les délires psychotiques très aisés .. actuellement nous prenons nos désirs et nos peurs pour des réalités .. nous interprétons plus que jamais nos sens ou les faits, selon nos enclins et nos délires psychotiques ..

.. Saturne H à 1°R du Verseau k, en Maison XII ,est en phase, en semi-sextile 1 avec Ketu @ à 29°R du Sagittaire j, en Maison XI et est en alignement 0 avec la Part de Fortune D à 2° du Verseau k .. notre manque d’énergie nous sauve de nos choix hâtifs et suicidaires .. cette année, pendant le confinement qui à débuté dans le ciel le 30 décembre 2019, nous avons plusieurs fois été protégés de nous-mêmes, dans nos choix hâtifs et convulsifs, par nos propres actes manqués, cela sera certainement, un cadeau pas facile à découvrir ou à reconnaître, nous avons saboté notre possessivité affective et notre concupiscence maladive ..

cette entrée à 0° tropical du Cancer d, nous rappelle que ..

.. cette année IV n’est qu’en apparence négative, c’est notre inconscient symbolisé par Neptune J, Pluton K et Lilith qui nous jouent et nous joueront des tours plus qu’à l’habitude  .. il se pourrait que cette année ne soit d’un autre point de vue, extrêmement et très secrètement, positive  .. mais, il faudra le dire à personne, pour n’attirer aucune rancoeur ou jalousie  .. cette année nécessite une totale remise en cause de notre train de vie .. redevenons intègres avec nous-même ..

.. symboliquement et selon les légendes, l’Océan du Cancer d est l'abîme de l’eau profonde (=la psyché de la mère ) qui confine et ceinture l'ensemble des terres émergées .. ou le liquide amniotique qui entoure et nourrit le corps de la Terre (=la psyché de l'enfant ) .. l’Océan du Cancer d est aussi le cosmos psychique de la Mère du Ciel et des Etoiles, baignant dans le silence, le monde des âmes, et la fertilité de leur réincarnation mémorielle (=le कर्म [karma] ) .. mais l’Océan du Cancer d est surtout le lien énergétique, le courant magnétique, la connivence inductive unissant secrètement et intimement, la psyché souveraine de Mère à la psyché naissante de son enfant, à son corps-mental que l’enfant va incarner au cours de sa vie .. la profondeur ineffable de l’Ocean d, autant que le vide insondable entre les Etoiles, est d’une nature सत्त्व [sattva] .. formé d’une densité subtile, aux profondeurs incommensurables et infranchissables, .. immuables et silencieuses .. nous protégeant par sa matrice कर्क [karka], par son bouclier matriciel, de l’outre-monde intrusif et chaotique, par un tissu énergétique invisible et bienveillant .. mais nous empêchant par la même occasion de nous échapper de son carcan कर्क [karka], de son univers carcéral कर्क [karka] maternel, .. et de nous échapper de nous-même .. d’entraver nos « patterns » inconscientes et émancipatrices .. par exemple, la « mattern » de la mère toujours conservatrice et altruiste est de nous protéger de la « pattern » du père irrémédiablement égoïste et destructeur ..

.. bien sûr, « mère » et « père » sont ici des notions non-sexuées, non masculine ou non féminine .. nous parlons ici de la préservation par adaptation et par transmission par génération interposées de la mémoire de l’ADN .. qui se multiplie et rappelle d’elle-même .. malgré toutes ses errances et ses combats, ses défaites et ses usus fruits .. d’un point de vue humain, celui de la précarité de la vie, il semble que le temps et l’espace soient nos challenges et nos détracteurs naturels, .. pourtant, il semble que notre conscience, mère du « soi », ait réussi à se préserver de l’effet destructeur du temps et de l’espace, par l’effet préservateur du temps cyclique et de l’espace gravitationnel, finalement le temps et l’espace seraient les garants de la conscience, d’une forme de conscience .. peut-être même, est-ce la conscience aurait créée le temps et l’espace cerclé, pour se préserver d’une façon de la mort et de la vie, de sa mort et de sa vie qui pourraient la changer durablement, ou même la détruire .. l’espace et le temps seraient donc des énergies au service de la préservation d’une conscience, de notre conscience du cercle .. le Soleil A et la Lune E qui règnent dans nos mythes et légendes sur l’été, sur le royaume des idéaux « sattviques » de la matière, vase d’esprit et espace de conscience, illustrés par la Cour du Roi Soleil A et le Vase Océanique de la Reine Lune A, représentent par leur symboles et leurs légendes, le travail inconscient qu’opèrent la puissance lumineuse du Soleil A et la gravité magnétique de la Lune E, sur notre imaginaire profond, le pouvoir imaginal comme dit Jung .. leur énergies-consciences nous brassent sans cesse, .. nous fertilisent et nous moissonnent tout à la fois, par l’envie et la peur de vivre, par l’envie et la peur de mourir, une conscience se crée en nous, se développe en nous, et se nourrit de nous ..

.. le Cancer d est donc un vase qui nous contient, qui se féconde lui-même en nous, qui nous conditionne pour ce qu’il va nous arriver et devenir en nous .. le Cancer d symbolise une conscience implicite, tacite et complice, qui nous tient et nous observe .. comme la mère lunaire, issue du Sud contient et préserve son enfant, de l’univers solaire et violent, de son père et de tous pères symboliques, venus du Nord ..

.. la conscience est un lien « con-scio », une énergie qui lie le « moi », l’« expérience » du mental, l’« instrumentation » de sa mémoire, .. au sens du « soi » , à son éternelle « mattern » .. ce lien et cette énergie, créent le temps et l’espace du « moi » .. sa matrice .. la « mattern » ayant besoin d’un « moi », et le « moi » d’une « mattern » .. les deux sont liés et dépendent l’un de l’autre .. pourtant leurs fonctions sont bien séparées et distinctes .. l’une utilisant l’autre pour se réinformer et se perpétrer ..

.. notre conscience a donc été initialement créée à notre rapport premier à la mère, à notre mère .. à notre océan .. la conscience fait inévitablement appelle à la connaissance, « con-gnosco » spontanée de sa psyché, du moins à son fonctionnement type adopté .. ou à ses résonances implicites, réfléchies (répliquées ou reportées) ..
.. « con-gnosco » est ce que je pense et fais avec ce que je sais subjectivement..

.. la conscience est la connaissance de soi, de son monde .. en même temps « scio », comme « dio » d’ailleurs, veut autant dire (se) savoir, (s’)éclairer, que (se) couper, (se) séparer, (se) différencier .. la schizophrénie est la maladie de la séparation du mental .. pour un être ordinaire, la conscience est donc potentiellement une source de souffrance, une fuite de l’innocence, de la naïveté, de l’indolence .. en anglais, « awareness »  est un état d’attention, de veille, de vigilance, un éveil forcé de protection, une souffrance permanente d’observation qui nous fait prendre conscience du contenant, de notre contenant ..

.. विद्या [vidya] en sanskrit, est la connaissance, une façon de devenir ce qu’on saisit, ce qu’on perçoit .. la connaissance est l’énergie de sa capture, la qualité de la capture suscite la profondeur de la perception .. est aussi le vide qui se crée autour de ce qu’on a capté ..

.. कर्क [karka], le Cancer d, est l’énergie-conscience que notre mère a éveillé initialement en nous, .. l’amour, la tendresse et l’attention qu’elle nous a porté ou non, a réveillé le germe de la conscience du « soi » en soi, .. elle est devenue, la déesse qui m’observe et me grandit, me soigne et me chérit .. elle est devenue la conscience qui m’éclaire en son centre, me reflette et me donne du sens .. le miroir grandit de moi-même कर्क [karka] qui me prépare à mon monde, puis au monde plus grand qui l’englobe ..  son ventre, puis plus tard le contact avec son corps, avec sa chaleur extérieur, m’a procuré la sécurité affective nécessaire, avant de pouvoir la quitter sainement ou avec conflit de कर्म [karma] ..