fbpx 7e Nouvelle Lune de l'An V .. | resonant worlds Aller au contenu principal

Tu navigues actuellement sur la nouvelle version de notre site. Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, nous t'invitons à faire un login
Si nécessaire, tu peux demander un nouveau mot de passe en cliquant ici.

ashadha amavasya
Publication provisoire

7e Nouvelle Lune de l'An V ..

आषाढ अमावास्य [ashadha amavasya] en पुनर्वसु [punarvasu] .. ouvrant आषाढ मास [ashadha māsam], la lunaison de ses vraies ombres, de ses anciens enclins, qui nous défont si aisément de nos fausses lumières, de nos faux espoirs, .. des espoirs qui nous guident si souvent nulle part .. si ce n'est à notre éternel point de départ ..

Samedi 10 juillet 2021, à 03:18 ( GMT+2 ) du matin c’est jour de Nouvelle Lune आषाढ अमावास्य [ashadha amavasya], à 23°53’ sidéral des Gémeaux c, .. la Lune E sera alignée avec l’étoile très brillante de Bételgeuse, .. et passera lentement par le नक्षत्र [nakshatra] de पुनर्वसु [punarvasu], .. elle célèbre le commencement de la 7e Lune de l'An V ( =2+0+2+1 ) .. आषाढा मास [ashadha māsam] ..
.. elle est la Lune E dédiée au गुरु [guru] intérieur, à सिव [shiva], ce guide intérieur qui nous aide à tisser et à détisser notre relation à notre कर्म [karma], .. à créer des liens, et à en défaire d'autres de par notre compréhension du monde, .. et celle de nous-même .. pour nous adapter mieux à ce monde et pour changer adéquatement nos attitudes, pour mieux rencontrer une énergie transcendante, guidante .. et rencontrer vraiment notre « soi originel » au final .. mieux s’adapter au monde, pour pouvoir mieux s’en défaire quand le temps sera venu .. afin de toujours aller vers la lumière .. la lumière de notre âme, qui semble parfois se perdre dans la matière des peurs et des désirs de l'incarnation, qui est toujours le risque de gagner en ombre, et de perdre en lumière ..
.. sans le गुरु [guru], nous sommes seuls, seuls au monde dans le desert, exposés à nous-même .. ou seuls perdu dans la foule, dans la folie du monde .. exposés au regard des autres .. très très seuls face à l'extinction de notre lumière .. c'est pour cela que le concept du गुरु [guru] a été créé, pour nous accompagner, le temps qu'une relation attentive et voulue, .. avec un être ou avec le monde, .. avec notre corps ou avec notre âme, ..  nous ré-illumine .. et redémarre notre feu, quelque peu vacillant .. parfois abandonné à lui-même .. par le pouvoir d'un autre qui semble mieux nous connaître, que nous-même ..

आषाढ अमावास्य [ashadha amavasya] ..

.. cette Nouvelle Lune d'आषाढ [ashadha] ouvre la Lune E du गुरु [guru], celle de la vraie guidance intérieure, révélée symboliquement par la vibration d'un guide extérieur, en attendant l'émergence de la vibration intérieure, la fréquence de guidage .. elle est une lune de la vraie intuition qui s’émancipe de l’instinct de fausse survie, un instinct archaïque d’enclin, de subordination à une magie limitative de la mémoire .. ou à un archétype de l'inconscient collectif, créant des jeux de rôle à la déviance perverse .. elle représente une vraie libération de l’ « ego », soit-il formidable et extraordinaire, pour aller par le bias du गुरु [guru], vers autre chose, vers le transcendé, le léger, la paix du sattvique que nous proposent Jupiter G , amoureux si prssant et la Lune E , l'amoureuse si distante, en पुनर्वसु [punarvasu] .. compter sur soi, sur son individualité est une phase d’intégration nécessaire, .. mais les grandes avancées, nos vraie évolutions se font par une inception extérieure, notre instinct se révèle trop souvent être un enclin, une pulsion solitaire de survie, qui nous fait souvent au final, avancer trop lentement, trop en souffrance, .. car assurer par soi-même, sa survive, sa stabilité et son évolution possible,  est un travail trop immense qui nous ralentit .. et nous aveugle dans nos convictions ..
.. à deux, le travail sur soi et son âme est plus rapide, plus évident, encore faut-il avoir l’intuition de trouver le vrai partenaire qui nous fait avancer enfin, et non pas être pris par l’instinct confus de choisir toujours le même archétype, .. celui qui nous boycotte, .. ou de refuser avec maladresse l’avance du vrai partenaire qui nous fait grandir, par soucis de confort .. l’instinct nous pousse à répéter les choses par réaction, à rester dans notre zone de confort, .. de pseudo-contrôle de soi .. et de pseudo-dominance de l'autre .. un couple basé sur l’habitude et la mémoire, la dominance et les conventions sociales est un mouroir .. une parodie .. un piège d’images inappropriées et de fausses ressemblances ..
.. une personne est bien autre qu’une ressemblance à une autre personne perdue dans la mémoire de notre passé .. la mémoire est au final une création subjective, que nous devons transformer consciemment, en auto-suggestion, en auto-induction, en auto-hypnose .. le mental, sa mémoire, sa polarisation, son obsession doivent devenir un médicament pris avec conscience, une auto-polarisation, une auto-hypnose positive, qui motivent le feu et la sensualité du métabolisme .. le corps physique et son système immunitaire, peuvent tout endurer, quand le mental travaille à les motiver et à les polariser pour leur bien .. pour leur harmonie douce et puissante ..

.. आषाढ अमावास्य [ashadha amavasya] est la nouvelle lune des vraies ombres, des anciens enclins, des reliquats des vies antérieures, qui nous défont de nos fausses lumières, de nos inconscientes aspirations et de nos vaines illusions .. l'aspiration n'est pas une illusion qui nous protège, mais une évolution qui nous expose délibérément à notre lumière .. et nous guide intérieurement, au travers de nos ombres si réelles et de nos lumières parfois si virtuelles .. hors de notre zone de confort ..

Astrologie karmique

Rapide lecture astrologique d’ आषाढ अमावास्य [ashadha amavasya] la 7e Nouvelle Lune, au 10 Juillet de l'An V, à 03h18 (GMT+2), au tout petit matin des magiciens ..

selon l'astrologie védique traditionnelle, qui compte en mode sidéral ..

.. en mode sidéral, le Soleil A et la Lune E sont conjoints 0 à 24° des Gémeaux c, Maison II .. ils sont en transit dans le 2e  पद [pada] de पुनर्वसु [punarvasu] dédié à Vénus C et au Taureau b pointant les étoile de Wasat Gemini et de Castor .. .. en conjonction 0, Vénus C à 21° et Mars F à 23° du Cancer d, leur sont en semi-sextile 1 avant, en Maison IV .. cette nouvelle lune réactive nos critères anciens de sélection du partenaire archétypes de relation .. le nouveau et l'ancien frappent simultanément à la porte de notre psyché .. les choses avancent, mais se mélangent tout à la fois en notre grande confusion intérieure .. il temps d'être clair en son coeur, et non romantique ou nostalgique en sa sensiblerie ..
.. Mercure B à 3° des Gémeaux c est en carré 3 avant avec Vesta L, à 2° de la Vierge f, Maison V .. et bien entendu, en carré 3 arrière avec Pallas P, à 4° des Poissons l, Maison XI .. Mercure B est en semi-sextile 1 arrière avec Lilith , à 5° du Taureau b, Maison XII ..  Mercure B est en quinconce 5 arrière avec Pluton KR, à 2°R du Capricorne j Maison XI .. tout change, se déplace .. nous commençons à nous mettre en route, en quête du relationnel, qui nous émeut, qui touche tellement notre âme autant vénalement que spirituellement .. 
.. Saturne HR à 18°R du Capricorne j conjoint 0 au Milieu du Ciel MC à 18°, est en semi-sexile 1 avant avec Chiron à 19° des Poissons l, Saturne HR toujours bien en carré 3 avant avec Uranus I, à 20° du Bélier a, Maison XII .. régression et évolution se côtoient .. se bloquent l'une l'autre et s'émulsent également ..
.. Neptune JR à 29°R du Verseau k, toujours conjoint 0 à Pallas P, à 4° des Poissons l, est en sextile 2 avant avec Cérès O, à 29° du Bélier a, Maison XII .. l'inconscient profond nous couve une surprise, une révélation étonnante, troublante, qui va nous surprendre, nous déstabiliser aussi positivement que négativement ..
.. Lilith à 5° du Taureau b est carré 3 arrière avec Jupiter GR à 7°R du Verseau k .. l'inconscient flirte avec l'attachement au sensuel, avec le vénal, avec la tentation du péché .. une sensation de faire un immense voyage, pour finalement se faire leurrer, en revenant en fait à son point de départ ..
.. Junon MR, à 16°R du Scorpion h, est conjoint 0 à Ketu @, à 16°R du Scorpion h, et conjoint 0 au descendant solaire DS, Maison VII,  .. cette position lui donne une opposition avec la Part de Fortune D, à 18° du Taureau b, conjoint 0 à Rahu ƒ et à l’ascendant solaire AS .. fait signe d'une forme de chance à prendre .. Junon MR est donc en  quinconce 5 avec Uranus I, à 20° du Bélier a, mais en accord de trigone 4 avec Chiron , à 19° des Poissons l .. retour des affinités à leur point de départ, une attitude conservative, traditionnelle, usuelle se recrée dans les lois des couples qui se reforment à l’ancienne .. l'ancien se recrée admirablement, mais aussi sournoisement dans le nouveau .. soyons-en conscient, et observons l'inconscient crée du nouveau avec l'ancien ..

 

en mode sidéral, cette nouvelle lune en Gémeaux c, ascendant Taureau b, nous rappelle que ..

.. l'autre est le seul moyen d'évoluer vite, à travailler seul sur soi, on se consolide, on s'intègre, mais peut-être qu'aussi, on s'enferme dans les leçons du passé, les temps ont changé, notre partenaire, notre conjoint est là pour nous le rappeler .. pour former notre être en couple androgyne .. le couple est une structure humaine faite pour amener des solutions, le couple est la solution, l'être humain n'est pas fait pour la solitude ou pour la communauté :_) il est fait pour le couple  .. le couple est aujourd'hui par matérialisme la source des problèmes, et cela doit être changé en conscience ..

selon la nouvelle astrologie occidentale, qui compte en mode tropicalv

.. en mode tropical,  la particularité de cette lune de juillet, Lune des Joies en famille et des Tonnerres en communauté, est l’alignement 0 en diagonale sud-ouest de Mercure B, à 28° des Gémeaux c, du Soleil A et de la Lune E, à 18° du Cancer d avec Vénus C, à 16° et Mars F à 18° du Lion e .. changement d'intimité en vue .. changement d'opportunité d'expansion de conscience, trouver la paix, dans un grand tumulte ..
.. Vénus C à 16° et Mars F à 18° sont en carré 3 arrière avec Uranus I, à 14° du Taureau b .. ils sont en opposition 6 avec Saturne HR à 12°R du Verseau k .. cassons les codes, essayons ce que nous n'avions jamais osé tenter ..en toute conscience ..
.. Uranus I, à 14° du Taureau b, est en semi-sextile 1 avant avec l’ascendant solaire AS,  à 13° des Gémeaux c .. sachons choisir délibérément le partenaire qui nous entoure aujourd'hui, car sa vibration nous induit totalement vers un changement total d'attitude .. sachons trouver celui ou celui qui induit en nous paix et détachement de notre problématique ..

 

en mode tropical, cette Nouvelle Lune en Cancer d, ascendant Gémeaux c, nous rappelle que ..

.. un être avance quand il se sent sauvage et libre, totalement libre .. alors là, il pourra enfin commencer à aimer, se réjouir et vivre .. mourrir dans la joie .. tant qu'il est lié par un lien moral, social, tribal, familial et marital .. un être se coupe de ses racines sauvages et libres .. il est pris par les croyances, les images et les concepts qui le séparent du monde .. pourtant le monde est lui .. un ..

आषाढ अमावास्य [ashadha amavasya] en  पुनर्वसु [punarvasu] ..

.. पुनर्वसु [punarvasu] est placé sur le pont entre Gémeaux c et Cancer d, ils représentent les « flèches » inconscientes ( =à l'image de flèches du désir de Cupidon ) de l’emprise de l’attraction et de l’enclin de notre psyché, de l’impression d’affinité et de la sensation de préférence qui dirigent dans notre affect, le choix du partenaire, le choix du conjoint .. et ces paramètres qui dirigent le choix ne sont évidemment pas neutres et pas objectifs, même s’ils se revendiquent comme tels .. ils sont mémorisés et polarisés par les vies antérieurs non-validées, par les expériences antérieures non-conscientes .. par des peak-expériences non-intégrées et bien sûr par notre trans-générationnel, notre arbre généalogique matriarcal .. par les choix de notre mère, de notre grand-mère ..
.. les rêves, les hypnoses, les voyages initiatiques indiquent souvent très clairement nos pré-programmations tribales, nos fables familiales et nos légendes trans-générationnelles .. nos enclins caractériels et humoraux, issus souvent de notre génétique trans-générationnelle qui nous engendre ..
.. पुनर्वसु [punar-vasu] signifie : en पुनर [punar-] : qui se répète sans cesse, .. et en वसु [-vasu], attirance et attrait du joyau, intérêt et envie de posséder le joyau qui nous échappe tout le temps .. mais qui se transmet de génération en génération, de vase en vase ..  et si souvent de mère à fille, ..
.. le choix de notre partenaire est souvent bien trop induit par la mystique et la fantasmagorie de notre propre mère, quand elle a autrefois choisit son conjoint pour nous engendrer ..

 

आषाढा मास [ashadha māsam] ..

 .. « atteindre ce qui semble impossible à atteindre .. atteindre enfin la vision qui transforme le point de vue que nous avons des choses .. et de nous-même .. observer avec amour, le vaste monde qui n’est qu’une image de soi-même, .. sans jugement et sans sensiblerie, .. sans appréhension et sans « sentimentalerie new age », .. sans aversion et sans émotionnalité .. observer en soi, l’obstacle mental intérieur de sa compréhension si limitée, la limite émotionnelle si étriquée de sa structure, .. transforme l’apparente réalité des choses .. transforme le cours des choses .. l’impossible n’est pas impossible .. ce que je vois longuement avec clarté, je l’ai été et je le transforme .. je le serai encore ou je le serai autrement .. je peux être roi et reine à l'instant, car j’ai été roi et reine .. je suis vainqueur de mes obstacles intérieurs, car l’obstacle intérieur libérera dans sa dissolution, ma vraie lumière .. un problème ou une maladie, .. un obstacle ou une séparation douloureuse, sont des vraies ombres solides, qui semble faire résistance à ma pseudo-lumière, qui en fait, ma fausse lumière, ma lumière diffuse et confuse d'un précédent obstacle non-compris, .. ma souffrance d’une vie antérieure non-clarifiée .. mais l’obstacle actuel contient la vraie lumière que je recherche tant comme médication, comme révélation de ma condition, en cette vie-ci, ..
.. en dissolvant l’obstacle intérieur, je libère la lumière qui est mienne, la vraie .. celle dont j’ai besoin maintenant, celle que je me suis refusé dans le passé .. l’obstacle contient la solution, ma libération, ma lumière qui illuminera mon âme et mon monde .. mon corps .. je déploie enfin mes ailes et re-prend ma vraie place, celle à laquelle s'aspire inconsciemment, naturellement » ..

..  आषाढा [ashadha] est paradoxalement l’impossible à atteindre en son être, .. le total changement de paradigme de son être .. et le retour de l'enfant prodigue à la nature initiale vers son être, .. celle de son âme éternelle en incessante processus d’incarnation .. paradoxalement, la nature non-changeante de son être, est à l'image celle de l’âme, car quand elle est libre et sauvage, comme l'est l’âme, son être peut se sentir immense et infini .. quand l’âme s’incarne à l’aveugle, sans guidance, elle peut produire dans l'être incarné, la souffrance et l’appréhension de l’émotivité, .. la douleur et la contrariété de l’affect .. un être se divise alors en multiples paliers et strates, en multiples limites et obstacles, pour tenter de vivre d’autres choses qu’une réalité physique de lui-même .. ou à survivre aux apparentes limites et handicaps de l’être physique ..
.. mais l’être éternel, comme l’âme, est un tout, un cosmos infini .. dans notre fascination pour le libre et le sauvage, nous pouvons rechercher à franchir les barrières coercitives du connu, de la séparation physique, de la mémoire et du temps, car au delà de la limite, de la solitude, de la mort, se trouve toujours le royaume sans limite de nous-même .. l’autre nous-même, si autre, qu’il semble ne pas nous ressembler, mais ressembler à un autre être, à une autre personne, libre de tout concept éculé, de toute mémoire de l’ancien, de tout conflit déplacé de loyauté, de tout conflit d’appartenance à une famille, à une caste, à une appartenance sociale, éthique ou religieuse ..
.. au contact de l’autre qui nous aime et observe, qui nous hait et critique, notre être apprend et se remet en cause .. au contact de sa solitude et de son autonomie, .. notre être intègre, il se consolide .. la consolidation est une solitude, une mise en certitude .. l’évolution est une sensualité de transformation, une fluidité d’adaptation à découvrir toujours dans l’autre, avec l'autre .. ou au contact de l’autre .. cet autre qui n'est qu'une autre version de moi-même .. soit-elle amicale ou hostile .. amoureuse ou prédatrice .. pour se guérir, l’être doit franchir la tentation psychotique de sa victimisation et de sa justification, de son ressentiment et de son aversion .. il doit pardonner .. abandonner sa schizophrénie, sa névrose, sa souffrance ..