fbpx 5e Nouvelle Lune de l'An V .. | resonant worlds Aller au contenu principal

Tu navigues actuellement sur la nouvelle version de notre site. Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, nous t'invitons à faire un login
Si nécessaire, tu peux demander un nouveau mot de passe en cliquant ici.

5e NL Vaishakha 2021
Publication provisoire

5e Nouvelle Lune de l'An V ..

वैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya] en कृतिका [krittika] .. ouvrant अमावास्या [vaishakha māsam], la lunaison d'une révélation .. celle de la réelle nature de son être global, .. un être total, riche et non-dual .. réunissant enfin sans faux semblant, toutes ses parts de lumière et toutes ses parts d'ombre ..

.. mardi 11 Mai 2021, à 21:03, en milieu de soirée ( GMT+2 ), c’est jour de Nouvelle Lune Eवैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya], le commencement de la 5e Lune de l'An V .. वैशाख मास [vaiśākha māsam] .. ouvrant la Deuxième Lune des Esprits du Vent .. Lune de l'émergence de la Senteur des Fleurs et de ses Démons Joueurs, les esprits, le vent, les insectes et  le peuple des invisibles ..
.. en cette année V, वैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya] est la Nouvelle Lune E des forces ignées et primales qui nous stimulent et qui nous motivent, qui nous attirent et qui nous emportent vers notre destin .. tous ces prétextes qui nous font aller de l’avant, dans un devenir qu’il conviendrait de réinventer, d'une façon non-conditionnée, pour qu’il ne nous fasse pas, par répétition inutile, immensément souffrir et désespérer à nouveau si énormément .. agissant sur nos parts d'ombre et nos parts de lumière, qui sont créées par notre souffrance et notre confusion, par notre incohérence et notre manque d'intégrité, qui nécessite une force intérieure immense ..
.. l’être ordinaire en nous, l'être conditionné, se répète et se contredit à l’infini, car la promesse du plaisir à prendre et la crainte de la douleur à fuir, nous aveuglent et nous perdent en nos spirales psychotiques de souffrance sans fin, .. celles de la mémoire duale d’un passé trop lourd, non-élucidé, non-solutionné, .. celles de l’imagination trop puérile, non-décantée, non-maturée ..
.. cette Nouvelle Lune E transite, cette année V, à 27°10 du Bélier a, en le नक्षत्र [nakshatra] de कृतिका [krittka], dans son premier पद [pada], dédié au Feu de Jupiter G et du Sagittaire i, une énergie fébrile mêlée de folie panique et de folle audace, .. ce पद [pada], pointe l’étoile de Zaurak الزورق, en la Constellation de Fleuve de l’Eridan, Ἠριδανός le fleuve-serpent mythique mais qui en vérité est totalement inexistant, issu des fantasmagories et magies de l’ancien destin, de l’ancien devenir, dans lequel, même Phaeton, l’ancien roi soleil, s’était abimé corps et biens, dans un sacrifice pathétique et d'inutile égarement ..
.. littéralement Ἠριδανός [eridanos] en grec veut dire : le tombeau construit en souvenir de l’ancien feu .. le piège de la mémoire du non-soi .. Zaurak الزورق, ou γ Eridani, est l’étoile jaune qui signale encore aujourd'hui dans la nuit noire du ciel stellaire, la présence de notre précédente folle embarcation, sur ce destin-fleuve pré-écrit à la dérive, d’un futur est déjà arrivé, .. un futur déjà produit, déjà écrit, déjà fabriqué de toutes pièces par notre mental, car cyclique et impersonnel, .. déjà conditionné, car préconçu et imaginaire, .. déjà dépassé, car fermé infiniment sur l’irréalité et les images fictives de lui-même .. Zaurak الزورق est le mythe cyclique que nous raconte le mental à son propre sujet, comme une psychose .. pour justifier à l'infini sa mémoire névrotique et sa souffrance obsessionnelle .. nous faisant même supposer qu'elle soit d'origine préconsciente et collective ..
.. cette Nouvelle Lune E nous pousse donc à nous réinventer, .. à nous surprendre .. à sortir de la force de gravité d’une mémoire d'outre-tombe, .. de l’irréalité d’une fantasque imagination, .. de l’emprise d’une magie ensorcelante et emprisonnante d’un désir magnétique, conventionné, mentalisé, qui n’est pas le sien .. d’une limite coercitive d’un mental figé qui ne veut pas ou plus comprendre, pas ou plus apprendre, d’un mental conditionné, conformé, ne dépassant pas de par son attachement, et de par son conditionnement, le temps et l’espace de sa lourdeur addictive .. la cage d’un amour conditionné, conditionnant, .. d’un désir exclusif et excluant, .. la cage d’une peur d’être l’objet d’une possession, celle d'être prisonnier de sa propre peur, .. ou celle d'être captif de la convoitise d'un autre .. celle d’être courtisé par l’angoisse de sa mort, .. la terreur de sa propre mort .. la magie est cette emprise magnétique qui nous entrave, qui nous lie aux mémoires d'un conditionnement, d'un passé dépassé ..
.. en mode quantique, à laquelle appartenait déjà à sa façon, la philosophie tantrique, la mort n’existe pas, .. elle n’existe qu’en mode linéaire ou cyclique, celui de l'espace et du temps conventionné, figée en une petite version étriquée .. en mode quantique, l’être dans son individualité expérimente tour à tour et sans exception, tous les choix de son devenir .. toutes les facettes de son être, .. tout cela bien au delà du temps et de l’espace, simultanément dans le passé et le présent, dans les mondes parallèles et le futur .. dans soi-même comme dans autrui .. dans son existence propre et sa réelle non-existence ..
.. la fin, la mort ne se vit qu’ici et que maintenant, dans la peur de mourrir ici, dans sa solitude entêtée et pathologique .. dans notre propre enfer cyclique celui de l’inchangeabilité (=resassement infertile) de notre mémoire .. et dans la stérilité de notre obsessionnelle et puérile imagination .. le désir futile de vivre mieux et plus, ailleurs, dans un paradis virtuel, dans une fantasmagorie de l’au delà, ne rend que plus réel l’enfer de la souffrance dans tous les plans physiques, et totalement masochiste l’addiction que nous portons aux limites de notre pauvre imagination maladive, sans feu .. la souffrance est le résultat de notre obstiné désir, qui n’est pas souhaité par notre nature profonde, qui est déjà mort quelque part, en notre manque de force à imaginer .. d'une façon positive, la souffrance est faite pour nous faire oublier la stupidité de certaines de nos erreurs ou de certaines de nos confusions,  de certains de nos désidératas ou de certaines de nos nostalgies fictives, d’un passé proprement impossible à réaliser,  parce que non-vrai, non-naturel, non-légitime .. et intimement non-souhaité .. par manque réel de force et de feu ..

Astrologie karmique

Lecture succincte du Ciel, pour la 5e Nouvelle Lune de l'An V, mardi 11.5.2021, à 21:03, en milieu de soirée, वैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya] ..

selon l'astrologie védique traditionnelle, qui compte en mode sidéral ..

.. Soleil A et Nouvelle Lune E sont alignés 0 à 27° du Bélier a.. ils sont conjoints 0 à Lilith à 28° du Bélier a et  au descendant solaire DS à 30° du Bélier a .. वैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya] transite donc en le नक्षत्र [nakshatra] de कृतिका [krittka] .. ce qui nous tourmente dans la pression, nous déchire dans le lâcher prise .. et qui nous pousse à un choix, et consécutivement au renoncement d'un autre choix .. nourrissant une sensation de déchirement, d'incomplétude, de sacrifice permanent de la globalité de soi au plaisir d'un faux semblant ..
.. Lune E et Soleil A sont en sextile 2 avec Neptune J à 29° et Pallas P à 25° du Verseau k, Maison IV  .. le vouloir actuel du mental n'est pas bénéfique, les velléités d'acquérir, de grandir, de s'approprier une sécurité est une erreur de l'esprit, une horreur pour l'âme .. il est temps de laisser le coeur et le ventre choisir en paix ..
.. Lune E et Soleil A sont en quinconce 5 avec Junon MR à 28°R du Scorpion h, Maison I  .. la solitude est une ascèse nécessaire pour l'instant .. l'humain est agité, compulsif, inquiet, .. prenons nos distances avec notre côté humain .. avec les tendances humaines .. connectons-nous à nos parts de lumière .. au divin en soi ..
.. Mercure B est conjoint 0 à Rahu ƒ 18°R en Taureau b, Maison VII .. il sont en semi-sextile 1 arrière avec Uranus I à 17° du Bélier a .. et en semi-textile 1 avant avec Mars F à 17° des Gémeaux c, Maison VIII .. sensation d'échec et mat, de s'être laissé prendre au propre piège des stratégies de son mental .. les plans B n'existent pas, seul compte la santé du corps, la beauté du coeur, le calme de l'esprit .. courage et confiance en la lumière de soi est le seul plan à suivre ..
.. Mars F est en carré 3 arrière avec Chiron à 17° des Poissons l, en fin de Maison IV .. avec amour et conscience, il est possible de se débarrasser des affections physiques existantes en soi depuis très longtemps, depuis notre enfance .. si le corps change positivement aujourd'hui, cela signifie que le processus de changement de l'esprit est en bonne voie .. et que l'âme surfe avec nous ..
.. Ketu @ à 18°R du Scorpion h, Maison I, est en sextile 2 avec Saturne H à 19° du Capricorne j et en quinconce 5 avec Mars F à 17° des Gémeaux c .. la raison ne nous protège plus de nous-même, plus de notre folie de l'esprit, plus des contradictions du mental .. notre psyché souffre trop intrinsèquement .. il est temps par la pratique de l'état d'être de découvrir la nature de son âme, et les bienfaits que cette contemplation apporte ..
.. Vesta L à 14° du Lion e est alignée 0 au milieu du ciel MC à 17° du Lion e .. la solitude n'est pas un problème, il n'y a pas de problème, d'ailleurs .. car le problème contient le médicament de la solution : lâcher le problème .. lâcher son attachement à la confusion qu'apporte le problème ..
.. Pluton K est devenu rétrograde depuis le 27.4.2021, il retourne en Sagittaire i, .. Pluton K est l'énergie de richesse de soi, et de refertilisation constante de soi .. il est l’énergie qui patronne les prises de conscience en totale autonomie énergétique et en autarcie écosystémique de soi .. il favorise les projets féconds en totale conscience, indépendance et auto-détermination .. en devenant rétrograde, en revenant au Sagittaire i, il nous invite à retrouver nos espaces infinis de liberté .. sauvage et absolue .. sans concession à bien plaire ..

 

en mode sidéral, cette Nouvelle Lune du Bélier a ascendant Balance g, nous rappelle que ..

.. l’énergie de Lilith en Bélier a, sera très sollicitante, très harcelante, .. plein de décisions importantes sont dans l’air, et attendent notre assentiment .. de nouvelles relations sont attendues, et arrivent .. mais pour l’instant rien ne bouge encore, rien n’entre en tel changement apparent dans la matière, un temps de jachère émotionnelle est nécessaire  .. l' heure semble plutôt aux interférences, aux intrusions, aux accidents, à l’impondérable,  qui transforment vite un agenda prévu et prédictible, en un processus totalement non-voulu et imprédictible ..

selon la nouvelle astrologie occidentale, qui compte en mode tropical ..

.. en mode tropical, Soleil A et Lune E sont alignés 0 à 21° du Taureau b, avec le descendant solaire DS à 24° .. et Lilith à 23° .. situés de part et d’autre, Vénus C à 3° des Gémeaux c fait contre poids à Uranus I, à 11° du Taureau b .. Mercure B, à 12° et Rahu ƒ à 12°R, font contrepoids à Cérès O à 1° du Taureau b .. état harmonieux d'échec et mat .. état de parfait non-lieu à tout changement souhaité .. harmonie parfaite du blocage de la volonté du mental .. cessons de vouloir, écoutons ce qui est voulu en notre coeur et ventre .. en notre corps et être ..
.. Mars F à 11° du Cancer d, Maison VIII, fait l’actualité .. il est en semi-textile 1 arrière avec Rahu ƒ et Mercure B, à 12° .. il est en carré 3 avec Chiron à 11° du Bélier a, Maison IV,  .. il est en quinconce 5 avec Saturne H à 13° du Verseau k, Maison III .. et il est bien sûr en quinconce 5 avec Ketu @ à 12°R du Sagittaire j, Maison I .. notre corps a besoin d'une intimité, notre corps a besoin d'un entourage sain .. paisible .. harmonieux .. changeons de cercles d'amis .. appelons des êtres aimés et appréciés que nous n'avons plus vu depuis longtemps .. des gens qui nous connaissent avec respect en profondeur .. laissons-nous guider par eux .. par des êtres qui vivent dans d'autres sphères sociales ..
.. Vesta L à 8° de la Vierge f, est en quinconce 5 avec Chiron à 11° du Bélier a .. Uranus I à 11° du Taureau b, est toujours en carré 3 avec Saturne H à 13° du Verseau k .. notre entourage crée le conditionnement de base, nous fonctionnons toujours d'après d'anciens modèles comportementaux de proximité .. ou de souvenir de mémoires du passé conformé .. changeons avec respect, nos références et nos supervisions .. nos point de vue et notre observation en parfait silence ..
.. Pluton KR à 27°R du Capricorne j, Maison II, est en semi-sextile 1 avant avec Jupiter G à 30° du Verseau k, Maison III .. Pluton K est en sextile 2 avant avec Neptune J à 23° et Pallas P à 19° des Poissons l, Maison IV  .. tout ce que nous vivons aujourd'hui, d'autres dans notre famille, dans notre entourage, dans notre passé, l'ont déjà moulte fois vécu .. observons, à notre façon, demandons de l'aide .. d'autres grilles de lecture .. d'autres façons d'interpréter .. d'autres façons d'être ..

 

en mode tropical, cette Nouvelle Lune E du Taureau b, ascendant Scorpion h, nous rappelle que ..

.. cette Nouvelle  Lune est celle de Lilith , elle nous pousse à une mise à plat de nos fondements, de nos parcours de vie, de nos intentions formulées, de nos refoulements et délations commises .. Lilith instaure un état violent de vérité, un bouleversement total de la nature de nos relations, une transformation urgente et drastique de nos destinées .. vers plus d’authenticité, vers plus de globalité de l’être .. l’instant n’est pas à la volonté, à l’obstination, le temps est à l’ouverture du coeur, à la mise en lumière, sans intention de vouloir, de montrer, de cacher, de renoncer .. mais de laisser le coeur décider et le laisser faire ..

वैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya] .. cette année V, la Lune Noire de Lilith ..

.. वैशाख अमावास्या [vaiśākha amavasya] suscite, à son approche de Rahu ƒ, à 18°R du Taureau b, un Rahu ƒ tantôt dans un mois, faiseur d’éclipse, qui emprisonne déjà maintenant dans son magnétisme, Mercure B, la pensée consensuelle et relationnelle qui nous interagit, à 18° du Taureau b également, .. cette Nouvelle Lune de Lilith suscite la formation d'une sorte ombre, d'énergie planante de Lune Noire , de voile prémonitoire, qui avancera sur nous pendant tout le mois de वैशाख मास [vaiśākha māsam] .. cette ombre, cette énergie obscure est ensorcelante et envoutante, .. astreignante et désolante, .. fatigante et désolante .. elle amène la magie noire des malentendus et des contre-temps, des déconvenues et des quiproquos embarrassants .. des retards d'agenda et des pertes financières qui crèvent les budgets déjà dépassés .. rendant les rapports toxiques, et les corps toujours plus malades et faibles ..
.. cette ombre est une sorte d’avant-gout de l’éclipse de Soleil A totale qui aura lieu dans un mois, celle de ज्येष्ठ अमावास्या [jyestha amavasya], au 10 juin 2021 ..
.. वैशाख [vaishakha] est une forme très abrupte de sérieux avertissement et une forme très dissuasive de dernière sommation .. un appel au stop total de toute activité aveugle et égocentrée, résonnant comme un coup de tonnerre dans l’obscurité du ciel, devenu siège de notre inconscient, annonçant l’émergence en nous d’une réalité sous-jacente, d’une vérité profonde qui avance et fond sur nous .. celle d’avoir créé par nous-même notre propre piège immobilisant, notre propre nasse étouffante, pour avoir été non-présent à nous-même, .. non-attentif à la sensibilité de l’autre, .. d’avoir blessé l’autre par inadvertance panique ou égocentrique .. maintenant que la situation est presque désespérée, elle en devient maintenant une opportunité à saisir, consciemment,  celle d’un voile qui enfin doit se lèver, comme une délivrance de ses anciennes velléités et cauchemars .. par pardon ..
.. le pardon (=la part redonnée à dieu ) XVI - LA·MAISON·DIEU en Tarot de Marseille, est la part de lumière divine, à redonner à l’autre, pardonner quelqu’un c’est le remettre en sa pleine lumière, refusionnant toutes ses parts de lumière dispersées .. et de ce fait nous remettre également en pleine lumière, notre lumière .. ou alors, c’est un embarras plus lourd qui s’installe durablement, qui nourrissent plus profondément nos anciennes peurs .. dans la souffrance, dans l'égarement, dans la douleur de la non-compréhension, un être se déchire et se dissipe, il perd ses parts de lumière, le divin en soi, et les échangent en son âme maintenant tourmentée, par des parts d'ombre .. l'ombre est le causé, le conséquent d'un obstacle à sa lumière ou d'une non-présence de sa lumière .. la souffrance que nous avons causé en l'autre ou nourrit en nous, crée une magie noire de pseudo-séparation personnelle, ou une magie blanche de pseudo-fusion à l'autre, une possession .. le pardon, c'est redonner à nouveau à l'autre la lumière unifiée de soi , le feu de soi .. le soi est l'amour inconditionné par les magies noires ou blanches  .. l'amour inconditionné est le divin en soi, la lumière de l'harmonie de soi en soi .. une lumière rétablie, recréée par une forme de détoxe de toute magie, par le retour d'une pureté native qui attire par le soi, et réinstalle, le rétablissement harmonieux de l'énergie magnétique de ses parts de lumière .. ces parts de lumière qui de par leur énergie d'amour total et de vibration de liberté totale, dissolvent les sensations de pseudo-séparations, et de pseudo-fusions, de souffrances et de morts à soi-même, de trahison de soi et de confusion de soi .. l'attachement ou le refoulement de soi ..
.. वैशाख [vaishakha] est une sorte de cellule de dégrisement .. वैशाख [vaishakha] est une force qui nous désamarre avec violence de nos certitudes, .. un choc qui nous sort de notre transe aveugle .. elle est comme un brisement du coeur, un déchirement affectif, un inconvenu amoureux, .. un désarroi financier, une déconvenue maritale, un dommage physique, réclamé par autrui .. une immense inconvenue qui nous sort de par son paradoxe du piège de notre volonté, de notre obsession mentale .. bref un désastre pernicieux et merveilleux,  qui nous permet de voir ce qu’on a causé en soi et en les autres, ce qu’on a fait ou pas fait pendant des mois sans le savoir, sans le deviner, sans même le pressentir .. par confort, par habitude, par faiblesse, par lâcheté .. en Taureau b, souvent l’homme se veut dieu, ou descendant du divin, il utilise sa force de volonté, le voulu, le déterminé, la force de jugement, le passage à l’acte pour affirmer sa force .. ici il s’agit de pressentir, de laisser le mental lâcher prise .. de laisser coeur et ventre en feu, choisir ..