fbpx 11e Pleine Lune de l'An XII .. | resonant worlds Aller au contenu principal

Tu navigues actuellement sur la nouvelle version de notre site. Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, nous t'invitons à faire un login
Si nécessaire, tu peux demander un nouveau mot de passe en cliquant ici.

scorpio inner fire
Publication provisoire

11e Pleine Lune de l'An XII ..

कार्त्तिक पूर्णिमा [karttika purnima] .. la défiance et l’ignorance du destin, la crainte et l'obsession du pouvoir, prédestinent le कर्म [karma] du non-pouvoir du mental ..

Mardi 12 novembre 2019, à 14h38, c’est, en tout début d'après-midi, l’entrée dans la onzième Pleine Lune de l'An XII, कार्त्तिक पूर्णिमा [kārttika purnima], en कार्त्तिक माष [kārttika māsam] .. elle transite cette année dans le नक्षत्र [nakshatra] de कृत्तिका [krittika] en Bélier a .. elle est la dernière pleine lune de l'automne, शरद् [sharad] .. les eaux de l'hiver, हेमन्त [hemanta], arrivent déjà avec le début de la prochaine lune, मार्गशिर माष [mrigashira māsam] ..

.. appelée aussi  देवी दीपावलि पूर्णिमा [deva diwali purnima] .. ou त्रिपुर पूर्णिमा [tripurari purnima], elle est la pleine lune de l'immersion promise dans les eaux lumineuses des vrais dieux, les सुर [sura] ou देवी [deva] .. ou la chute redoutée dans les eaux obscures des démons, les असुर [asura] ou  सुरारि [surari] ..
.. कार्त्तिक पूर्णिमा [kārttika purnima] est soit le retour sur terre des dieux éternels .. ou soit le crépuscule des idoles, .. respectivement, त्रिपुर पूर्णिमा [tripurari purnima] signifie en sanskrit : la lumière de la victoire de la trilogie des vrais dieux, la puissance de la générosité, sur le triptyque des faux dieux, l'emprise de l'avidité .. et plus que tout, les humeurs du manque de pouvoir sur soi .. le doute de soi et la faiblesse en soi sont pire encore que les démons affamés ...
.. les त्रिपुरासुर [tripurasura], ces démons du mental qui amènent l'obscurité et la confusion dans l'esprit des hommes, sont, selon les Vedas वेद, une entité humorale à trois corps, ancrés dans la matière de nos pensées, ils font de nous des parodies humorales des dieux éternels, असुर [asura] et देवी [deva] .. ils provoquent des errances spasmodiques et saboteuses du mental .. ils suscitent en nous, la magie morbide de la माया [maya] noire .. installés profondément dans la fausseté de nos pensées, ils rendent quasiment éternel, notre mental aveugle et timoré .. et notre conscience tendancieuse et fallacieuse .. pour perdurer, pour se perfectionner, la psyché, tel un arbre enraciné en milieu hostile, ou tel un feu confiné dans l'âtre, s'appuie sur une ascèse morale ou physique, on l'appelle हठ पाक [hātha pāka] en sanskrit, qui signifie : la combustion accélérée ..  elle est toujours pratiquée inconsciemment et négativement en nous, .. basée sur des convictions limitatives, des rituels psycho-magiques astreignants et des croyances restrictives quotidiennes .. pour croitre, perdurer ou progresser vers une forme de perfection, la psyché ordinaire tend s’astreindre à la vénération de symboles moraux et de tabous, .. à la stimulation de certains sens et l'inhibition d'autres, .. à l'invective mentale et au déni de certains ressentis intérieurs, .. mais que trop peu à la mise en feu du mental et à l'envie de contrôler de sa vie .. c’est l'utilisation adéquate de ces éléments qui constitue techniquement la pertinence d'une ascèse, .. religieuse ou non, .. morale ou non .. consciente ou non .. elle est un mélange d’obligations limitatives, d'abnégation et de mépris de la faiblesse en soi .. avec une forme cachée de glorification de soi ..
.. la variante positive de l'ascèse devrait viser à long terme au surpassement du conditionnement qui limite notre mental, .. à l'émancipation d'un esprit trop dépendant du circonstanciel, .. c'est ce qui fera le sacré d’une ascèse astreignante, mais si stimulante, par sa puissance si transformatrice et si perfectionniste .. l’ascèse sacrée forge en nous la détermination nécessaire pour l' हठ पाक [hātha pāka], pour une combustion accélérée, créant alors une envie obsessionnelle de conquête de la lumière intérieure .. et une prétention à la sortie définitive de l'aveuglement du conscient .. l'ascèse sacrée est une réelle nécessité pour la perspicacité de l'esprit et pour la vitalité du corps .. l'ascèse est faite pour donner la foi en le dieu intérieur .. en le feu intérieur éclairant le «soi» ..

Astrologie karmique

Lecture succincte du Ciel pour la 11e Pleine Lune de l'An XII, mardi après-midi, 12.11.2019 à 14:18,  कार्त्तिक पूर्णिमा [kārttika purnima]

selon l'astrologie védique traditionnelle, qui compte en mode sidéral ..

कार्त्तिक पूर्णिमा [kārttika purnima] est la onzième Pleine Lune de l’An XII, 
.. elle est la Pleine Lune de la Balance g, placée en Bélier a, et transitant dans le नक्षत्र [nakshatra] de कृत्तिका [krittika], ..
commémorant la contribution du ciel à la terre, .. les dieux qui en venant sur terre, ont contribué à notre lignée génétique ..
son ascendant solaire est à 21°52’ du Verseau k, en conjonction 0 avec Neptune J Rétro à 21°53’ et Lilith à 27°23’, tous deux, roi et reine de l'inconscient des racines génétiques ..
.. cette Pleine Lune a en conséquent un ascendant lunaire, la Part de Fortune D, placé en Lion e .. nourrissant l'envie nostalgique d'avouer au monde qui on avait été tenté d'être ..
.. le Soleil est en conjonction avec Mercure BRétro .. rendant difficile les réalisations à court terme du moi .. et compliqués les petits voyages d'agrément en dernière minute autour du monde ..

cette pleine lune nous rappelle que ..

.. notre manque d'inspiration, notre manque de feu créateur, nous pousse par nostalgie à ré-engendrer toujours le même कर्म [karma] .. la faiblesse qui nous imprègne et nous tente, rend les amours romantiques peu probables .. et les amours ordinaires proprement invivables .. ne reste à vivre que les appels phantasmagoriques et les illusions archétypales de l’amour extra-oridinaire .. l’amour extra-ordinaire lui ne craint ni la distance, ni le quotidien .. ni les obstacles, ni les circonstances .. mais il a besoin d'un feu intime intense et prospère .. fertile et puissant .. ce feu n'est pas là aujourd'hui par hasard, ou par cadeau, il est là par nos racines, par nos capacités innées .. et par nos expériences, nos actes aboutis dans le présent .. la gloire du passé ne moissonne que trop peu de feu pour les grands projets du futur, .. ces projets dont nous avons tant besoin .. besoin de réaliser un jour ..

selon la nouvelle astrologie occidentale, qui compte en mode tropical ..

 elle est la Pleine Lune du Scorpion h, placée à 19°53' du Taureau b, en fin de deuxième décan, dédié à la Lune E, la prospérité et sa stabilité, la pérennité et sa dominance  ..
.. son ascendant solaire est à 16°00’ des Poissons l, en conjonction 0 avec Neptune J Rétro à 16°01’ et avec Lilith à 21°31’ ..
commémorant le besoin de faire le bilan de nos grands projets et de nos relations fusionnelles passées ..
.. cette Pleine Lune a en conséquent un ascendant lunaire en Maison VII, la Part de Fortune D, placé en Vierge f .. le besoin d'intégrer et de comprendre, d'accepter et de dépasser ..
.. elle est la onzième Pleine Lune de l’An XII, dite la Lune des Morts .. ou des Vieilles Âmes .. elle est la dernière lune de l'automne, शरद् [sharad] .. la douzième lune annoncera l'arrive de la saison de l'Eau, l'aimant de l'hiver .. हेमन्त [hemanta] ..
.. elle est la Pleine Lune des Transmutations des Corps et des Transfigurations des Mémoires .. les mémoires, स्मर [smara], doivent être des terres fertiles, amoureuses mais non nostalgiques, nécessaire à entretenir, à labourer sans cesse et à fertiliser le passé .. un passé stérile ou nostalgique, castré ou souffrant, n'apporte jamais rien de bon, .. le passé doit être réinventé sans cesse, .. à nous de transformer les acteurs de notre passé, en acteurs de génie et de talent .. voir leur misère et juger constamment leur incompétence, ne ramène aucun talent et aucun feu créateur à nos esprits et à nos corps vieillissants .. et agonisants ..

cette pleine lune nous rappelle,

.. que nous sommes à notre total inconscient, l'héritage aveugle de notre passé, de nos crises infantiles et de nos révélations dépassées .. nous sommes aujourd'hui le résultat de nos désirs puériles et de nos peurs éculées .. nous sacrifions et limitons notre vie actuelle aux conséquences de nos désirs passés et de nos peurs aveugles  .. ce qui n'est pas compris, se transfigure et se transmute sans cesse en autre chose de similaire .. sans le avoir, le कर्म [karma] nous projette et nous incarne cyniquement dans d'autres rôles de la même pathétique pièce de théâtre, .. de prédateur, je deviens victime de moi-même .. de juge, je deviens accusé de moi-même .. d'innocent, je deviens coupable de moi-même .. voyons dorénavant aussi le génie dont ont fait preuve les acteurs de notre passé, .. et inspirons-nous en pour créer un future prospère, fort et puissant pour nous transformer durablement .. un être doit pouvoir être libre et sauvage comme un असुर [asura], qui jouit du feu en soi .. mais avoir de l'autorité sur soi et une lumière en soi, comme un देवी [deva] .. 

.. la légende des Vedas वेद dit que les dieux et les démons sont très similaires dans la nature de leurs origines et de leurs ascèses .. et qu'autant les uns que les autres ont le droit d'exister, même si l'existence de certains semble se développer au détriment de celle des autres .. les dieux lumineux et bienveillants d'aujourd'hui, ont été les démons obscures et conquérants d'hier .. tous les देवी [deva] ont été autrefois des असुर [asura], la légitimité d'un règne est une valeur très subjective .. tous les असुर [asura] rêvent d'une luxuriance et d'une prospérité, d'une conquête du pouvoir et du maintien de leur dominance .. tous les असुर [asura] et la quasi totalité des देवी [deva],défendent leurs intérêts, poursuivent leur main-mise sur leur monde et recherchent l'utile de la connaissance ou de la technologie .. le non-intérêt, la non-intervention et le non-utile bouddhiques sont des valeurs inconcevables pour l'असुर [asura], qu'il voit en l'autre, le देवी [deva] ou l'autre असुर [asura], comme une stupidité ou une décadence .. une castration ou une agonie .. une parodie ou une désuétude ..

.. l'असुर [asura] est d'abord un feu primal, une envie qui a besoin de se faire attiser et révéler, .. reconnaitre et redouter .. le feu primal de l'असुर [asura] aspire à la jouissance de sa lumière extérieure .. la lumière étant l'expression sur le monde de son feu désirant .. la légende dit que trop souvent les देवी [deva] ont recours pour les sales besognes, à des असुर [asura] convertis à leur cause, intéressés par le pouvoir des dieux, pour conserver la pérennité de leur pouvoir divin ..