fbpx 4e Pleine Lune de l'An XII .. | resonant worlds Aller au contenu principal

Tu navigues actuellement sur la nouvelle version de notre site. Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, nous t'invitons à faire un login
Si nécessaire, tu peux demander un nouveau mot de passe en cliquant ici.

chaitra flower
Publication provisoire

4e Pleine Lune de l'An XII ..

चैत् पूर्णिमा [caitra purnima] .. चैत्र मास [chaitra māsam] la lumière sur la valeur des choix et des pulsions dans les destins karmiques ..

Astrologie karmique

.. dans l’après-midi du vendredi 19 avril 2019, à 13h12, c'est jour de Pleine Lune, l’apothéose de la 4e Lune de l’An XII .. c'est jचैत् पूर्णिमा  [caitra purnima] ..  un jour avant l'entrée tropicale en la maison du Taureau ..

elle célèbre चैत् माष [chaitra māsam] .. à 5°00’ sidéral de la Balance dans le [nakshatra] de चैत् [caitra] ou चित्रा [citra] .. elle est la première des Trois Pleines Lunes des Vents .. l’esprit du vent, l’esprit volage qui te séduit et t’emporte .. et l’énergie erratique qui te pénètre et te féconde (=our windy mind) .. l’envie de (te) semer qui te trouve .. ou de (te ) disperser qui te perd ..

चैत् पूर्णिमा [ [chaitra purnima] : première pleine lune des vents ..

.. la pleine lune de चैत् [caitra] est l’appel sensuel de cet émoi aussi pulsionnel que précieux, .. de cet élan aussi fusionnel que troublant en nous, .. de ce désir hypnotique qui changera tant notre relation au monde, .. et aussi à nous-même .. peut-être en nous emportant vers une rencontre du vrai bonheur, .. vers une belle plénitude, .. vers une grande transformation ..
.. ou qui nous mènera par nos besoins addictifs, .. par nos faims intérieures insatiables, au destin prévisible qui nous attend,  .. à notre déperdition existentielle .. à notre bon vieux piège karmique .. la chute redoutée  dans la folie de la peur du vide, .. le vide de tout sens, .. et pourtant seul l’expérience du vide transforme .. ou celle de la peur de manquer à notre sourd désir, .. la peur de voir la réalité vraie .. « le vrai est-il la réalité sans l’hypnose de notre mental ? le vrai n'est pas caché, nous nous cachons vraisemblablement du vrai »  .. nous marcherons alors tout droit, par ignorance persistante ..  et par sacrifice aveugle, vers notre plus grand danger, notre sourde ambition convulsive et passéiste, non consciente, mais récurrente .. notre surdité obstinée et notre aveuglement karmique totalement incorrigibles ..

.. « à ne pas savoir consciemment où je dois aller, j’irai là où je devrais savoir éviter d'aller inconsciemment » ..

.. चैत् पूर्णिमा [caitra purnima] est la lune de Pâques .. la lune de [brahma] (=la manifestation du transitoire, la brève apparition de l’avatar du divin} .. et de [kali] (=le prétexte de la mort, le flot inéxorable du temps, le temps imparti, l’échéance donnée, le couperet pulsionnel, le choix illusoire, le piège des apparences ) .. elle est la lune des semis et des morts à soi-même, .. la lune des premières récoltes et des sacrifices personnels, des gains inespérés et des dons de soi si nécessaires à sa renaissance .. elle est une Lune Rose, chaste et pure, dans le ciel gris-clair et glacé de l’envie première et printanière .. elle est en transit cette année, en plein [nakshatra] de चैत् [caitra], ..

.. चित्रा [citra] est la perle qui brille de toutes ses atours .. et qui suscite tant la convoitise, l’envie d’accaparement .. la torture du besoin, .. le tourment du désir, .. la beauté sensuelle qui nous émerveille et nous capture .. cette beauté magnétique qui touche notre regard et notre âme par sa lumière-désir ou don désir-lumière ..

.. [citra] est l’induction du désir, l’appel fascinant de ce destin qui nous attire .. de ce démon du manque qui dès maintenant, sans cesse nous observe et nous caresse de l’intérieur .. car derrière la faim, le désir, se cache un vide insatiable et abyssal .. l’envie désespérée de l’en-vie d'avoir envie .. le désir est le besoin de mettre sens à notre existence sans sens .. en absence de sens, monte l’envie du plaisir ordinaire qui va nous perdre par ennui .. et nous engloutir par frustration ou par lascivité ..

.. [caitra] est aussi une magie de soi .. un sortilège contre les prédateurs .. un charme contre les déprédations, .. une ombrelle contre les malchances, les nuisibles ou les impondérables .. une prière de dissuasion du malin .. un exorcisme de la vieillesse .. une hypnose de notre mental soumis à l’emprise de la dualité de nos désirs possessifs et de nos peurs morbides ..  notre démon intérieur .. l'esprit vertueux [maruta manas] ..

.. le démon est une intelligence perspicace, une sagesse pénétrante et subtile qui connaît bien mieux que nous-même, nos faims irrationnelles et nos manques irréels, .. nos faux besoins et nos peurs fantasmagoriques .. le désir nourrit la peur de n’y suffire .. ou d’en être privé et de ne pouvoir y faire face .. le désir trahit souvent ou presque toujours  la faiblesse, le non-contrôle de soi, résultant de la non-compréhension fondamentale de soi .. le désir, comme tout spasme passionnel perçu en nous, doit être conscient .. et être véritablement compris en profondeur ..
.. le désir inconscient tend à une prédestination de son existence .. à un appel du destin pré-écrit .. à une focalisation de son esprit sur une seule chose, sur un fragment, au lieu d’embrasser le tout .. la vie .. 

.. [caitra purnima] est une pleine lune très ventueuse, liée à l’hyperactivité du mental et au déterminisme des pulsions du printemps, .. elle est sujette à la relation magique et contradictoire (=duale) de : 
ललिता [lalitha], Lilith, .. la déesse lumineuse de la lune noire et invisible, .. l’inconscient désirant la vie et sa déperdition (=dispersion), .. la sensualité et sa faillibilité (=tentation) ..
.. avec संललालित [samlalita], Samaël, l’ombre de l’ange, le démon de l’emprise et de la défaillance, .. de la caresse de la tentation et du trouble .. par l’entrée en scène de sa vraie nature .. 

.. Lilith et Samaël sont les deux polarités, [shakti] féminine et [shakta] masculine, du sortilège du destin .. les stratégies du subconscient occulte et instigateur .. la perception des désirs et des tentations qui meuvent l’autre comme soi-même .. l’objet de concupiscence, .. l’objet de défiance .. la connaissance de la magie nécessaire à l’entretien du feu de la vie .. par la séduction de Vénus ..

.. [caitra purnima] est donc l’apothéose de la première pleine lune des vents .. les lunes des incitations et circumambulations de la psyché, .. des tergiversations et des obsessions du mental .. de ses compulsions primales et de ses pérégrinations clair-obscures .. avec la bascule solaire dans la saison claire, la lune des vents rend la psyché très instable, très agitée, très hantée, .. elle souffle sur notre comportement le chaud et le froid .. la fébrilité ou la lascivité ..
.. [caitra purnima] met en exergue les valeurs réelles des choix et des hésitations qui nous travaillent, .. des convictions et des doutes qui nous hantent .. des ambitions et des peurs qui nous persécutent .. des manques et des angoisses qui nous déterminent .. par emprise magnétique ou phéromonale tout semble écrit d’avance, .. le désir comme son refoulement, .. l’envie comme son renoncement .. l’ambition comme son appréhension .. la folie du vide intérieur comme le pressentiment de son non-sens, nous guident ou nous emportent .. la perception d’une vie fabuleuse, devenue vaine et fastidieuse, désuette et sans aucun sens, qui se défait devant nos yeux et se fane irrémédiablement en nous .. se devine alors une totale non-conscience de soi .. une non-conscience de sa prédétermination .. le désir est une intelligence qui nous échappe, qui nous superficialise et nous perd .. alors que la totale conscience du désir est une sagesse de la finalité de la vie, .. du sacre de sa dédication .. du contrôle adéquat de son vrai destin, qui reste quant à lui, totalement à ré-écrire .. le désir n’est pas par nature vil et sale, pur et légitime, .. le désir est une intelligence magnétique qui nous focalise et nous polarise .. le désir conscient érige une véritable connaissance de soi .. une véritable maîtrise de soi .. le désir capture un vent qui semble souffler dans nos voiles, .. un vent qui fait naviguer l’inconscient vers son destin, .. vers le grand large ou l’écueil des récifs .. un vent qui permet d’amener le conscient, là où il l’aurait enfin décidé, à travers les vagues innombrables de l’océan inconscient ..
.. pour la sagesse tantrique, le but n’est pas de se battre contre ses tentations refoulées .. ou de s’exposer à ses enclins inconscients .. le but est la pleine connaissance de ses désirs .. le but du désir n’est pas le plaisir .. le plaisir n’est souvent qu’un appât, qu’un passage obligé pour se révéler .. le but est de connaître les causes et les conséquences du désir .. de comprendre ses lointaines origines et ses véritables fins .. et non de juger la moralité du désir ou l’adéquation du plaisir personnel (=l’appropriation, la légitimation du plaisir ).. qui ne sont que des moyens à disposition d’une intelligence occulte régnant à l’intérieur comme à l’extérieur de soi, .. déployant un pouvoir plus grand que celui de notre ego, plus grand que celui de notre mental .. qui vont être rapidement balayés par la déferlante puissante du besoin inconscient .. le retour du destin par les faux choix et les fausses pulsions .. la sensation de choix est un aveuglement .. nos pulsions inconscientes nos désires cultes ont déjà pris tous nos choix .. c’est dans la chute que nos découvrirons la futilité de nos choix .. le désir ou le plaisir inconscients n’ont rien de personnel .. ils sont des dérives de l’inconscient collectif ..

References