fbpx 1ere Pleine Lune de l'An XII .. | resonant worlds Aller au contenu principal

Tu navigues actuellement sur la nouvelle version de notre site. Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités, nous t'invitons à faire un login
Si nécessaire, tu peux demander un nouveau mot de passe en cliquant ici.

Eclipse de lune
Publication provisoire

1ere Pleine Lune de l'An XII ..

पुष्या पूर्णिमा [paushya purnima] en पुष्या माष [pushyā māsam], la pleine lune de la nostalgie symbiotique maternelle et matricielle ..

Astrologie karmique

Lundi 21 Janvier 2019, à 6h18 du matin, c'est jour de Pleine Lune, l’apothéose de la 1ere Lune de l'An XII .. पुष्या पूर्णिमा [paushyā purnima] en पुष्या मास [pushyā māsam] .. 

.. cette 1ere pleine lune, sera l’occasion de contempler la seule éclipse de lune totale, quasi parfaite, de l’année 2019 .. cette l’éclipse de lune aura déjà eu lieu le 20 janvier à 23h24, célébrant le dieu obscur ( [rahu ], le mangeur de lune, mangeur de l’espoir matériel, qui est à 2°24’ sidéral du Cancer en [māgha] .. le Soleil sera passé en Capricorne devant [ketu ], le dieu également obscur, mangeur de soleil, mangeur de l’idéal matériel, le mercredi 17 janvier 2019 à 4h25 du matin, .. signe de changement de paradigme dans l’inconscient collectif, .. l’éclipse de lune est un oracle de fragilité du sort, de vulnérabilité de la fertilité face aux nuisibles .. dans le monde hindou contemporain, la pleine lune de [paushya purnima] ouvre une période plus frugale de jeûne, de diète végétalienne et d’ablutions sacrées, en souvenir du temps de semailles nécessaires, .. mais de germinations ou de récoltes capricieuses .. et de famines cycliques très fréquentes, dues à la sécheresse et au froid, à cette période de l’année, elle est célébrée religieusement par 8 jours et 9 nuits de prières dédiées à [durga] .. cette neuvaine est appellée [shakambari navratri] .. elle est pratiquée jusqu’au soir de la pleine lune de [paushyā], appellée aussi [shakambari jayanti purnima] .. [shakambhari] signifie en sanskrit : se nourrir uniquement de l’essentiel, .. d’herbes, de fruits et des légumes du jardin .. elle annonce la lente arrivée du mois de [magha], véritable début du calendrier soli-lunaire,  qui enfin s’approche, avec ses voeux dévôts et ses choix consentis, ses pélerinages sacrés et ses bains purificateurs, pour calmer le désappointement de la déesse [bhagavati devi] ou sa froide indifférence ..  et séduire sa clémence, sa bienveillance chaleureuse à notre égard .. [bhagavati] est la déesse de la fertilité des mères .. et du succès des semailles, .. dans l’astrologie contemporaine, [bhagavati]  représente ici la Part de Fortune , qui est techniquement la distance Soleil-Lune, reportée sur la position exacte de l’ascendant solaire ( cette année à 5°4’ du Sagittaire en [moola] .. l’ascendant symbolisant l’envie et le voeux conscient d’évoluer positivement, selon la prédiction de  l’oracle solaire bienveillant, malgré les circonstances toujours contraires .. 

.. « honore et fortifie tes racines, ancre-toi en ta terre, puis projette-toi en avant dans ton futur, dans ta fleur ouverte au monde, sans entrave ni attachement, sans appréhension ni attente .. et sans possible retour »  ..

.. le [nakshtra] de [paushyā] est dédié à Saturne, la corrélation Lune-Saturne-Soleil est une inception importante pour les semailles, la fertilité et la germination .. elle est à la fois un piège et une nasse, une mise en terre et un séquestre, en la noirceur de la Terre-Mère, la nouvelle lune, .. puis une incitation à pousser, à grandir et s’épanouir vers le ciel lumineux, vers de sa pleine lune .. [shani] est le Soleil Noir, l’ancien Soleil dont la mort, tel un volcan éteint, donne maintenant généreusement la vie ..

obscurité positive de la lune et de la terre en Capricorne ..

.. [pushyā] māsam] réside cette année dans une grande obscurité, provoquée par les planètes Ketu (l’éclipse de soleil), Pluton (le séquestrateur de l’âme), et Saturne (le Soleil Noir) .. une réelle mise en terre,, un enfermement vivant .. mais peut être que ici le message symbolique n’est pas l’attente de la mort, la suffocation, mais l’incitation à développer ses racines, à germer et à grandir, à monter vers la lumière, chercher à éclore sa future fleur vers le ciel du sud, symbolisé par [paushyā purnima] .. 

.. « si en le mois de [paushya] vous vous sentez ensevelis, entravés, c’est que pet-être vous avez été plantés, il faut maintenant sans hésitation naître et fleurir » .. depuis le 14 janvier 2019, 15:16, nous sommes entrés, selon le mode sidéral, et tropical en Capricorne, nous voilà plongés en plein et pur monde du Capricorne, si lumineux et abstrait en ses terres du ciel .. et si obscur et concret en ses racines matricielles .. [rahu ] est à 2°23R sidéral de [punarvasu] en début de Cancer, à cet endroit, son obscurité est connue comme très bénéfique, carie est chez lui  .. elle nous réveille de notre torpeur craintive et nous sort de notre engourdisssement dépressif .. pareil pour la Lune qui en [pushyā] à 6°45’ sidéral du Cancer est gouverné par [shani] Saturne .. [shani] est à cet endroit considéré comme bienveillant dans son obscurité protectrice .. il est une sorte d’ensevelissement dans une ombre bénéfique et d’une oasis dans le désert et nous protège de nos obsessions fébriles, et de nos folies aveugles ..